Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site
Site gratuit créé sur
Blog

Pour votre biblio

CASTEX Thomas. L'Armée Romaine - Exposé [En ligne]. Disponible sur <www.armeeromaine.com>

eXpoSé

Copyright © 2010 - 2022

contact@armeeromaine.com

             Suivez toute notre actualité via Facebook !         👍www.facebook.com/armeeromaine
🔎 QVID QVAERIS ?
L'Agenda des
spectacles antiques

👉 Animations en journée

👉 Festivals

👉 Parcs à thème

👉 Spectacles nocturnes, Son & Lumière

👉 Evénements sportifs

 

©Marilyn PALERI

Lorica Romana

L'Armée

👉 Qui sont les soldats ?

👉 Qu'est-ce que la Légion ?

👉 Quelles différences avec l'Armée ?

👉 Quel est l'armement du légionnaire ?

👉 Et les autres équipements ?

 

Les Stratégies

👉 Comment s'organise une armée ?

👉 La chaîne de commandement

👉 Les tactiques sur le champ de bataille

 

©Marilyn PALERI

Lorica Romana

Fortifications

👉 Comment prendre d'assaut une ville fortifiée ?

👉 Quels sont les engins de siège de l'Armée Romaine ?

 

 

Le Blog

#Articles Récents         #Analyses

     #Armée               #Tactiques

#TIPS          #RECRUTEMENT 

       #Le saviez-vous ?  

 

©Marilyn PALERI

Lorica Romana

Jeux vidéos

🎮 Les meilleurs jeux vidéos sur l'Armée Romaine

📜 Bibliographie

 💧 La gestion de l'Eau dans la civilisation romaine

 

✋ AVE !Bienvenue sur armeeromaine.comLe site dédié à l'Armée Romaine, Fer de Lance de la Rome Antique

La civilisation romaine a su s'étendre et dominer l'ensemble du bassin méditerranéen pendant plus de 700 ans au point que la Mer Méditerranée s'appelait jadis Mare Nostrvm  (Notre Mer) !

 

Né en 2010 dans le cadre d'un exposé de Latin de Terminale sur l'Armée Romaine, le site bénéficie toujours de mises à jour.

 

Ce site ne peut prétendre être un livre d'histoire, mais il vous permettra de démarrer ou de poursuivre de manière ludique votre exploration de la Légion Romaine, de l'Empire Romain et se faisant de notre Antiquité.

 

Tout à fait adapté pour les cours et leçons d'Histoire du Collège (6ème) et de Latin au Lycée, il pourra vous aider à réaliser votre exposé.

 

A partager sans modération avec vos amis !

 

😉

GRATIAS MAXIMAS !        

Thomas         

ACTA DIVRNA👇 Le BLOG de l'armée romaine 👇

La Légion

Sur les Pas de Rome

05/09/2022

Sur les Pas de Rome

Venez découvrir l'Armée Romaine, son Histoire, son organisation, ses soldats et bien plus !

Organisation de la Légion Romaine

25/08/2021

Organisation de la Légion Romaine

Le Modèle d'organisation de la Légion Romaine ?😱

 

Devenir la puissance dominante nécessite d'obtenir la suprématie militaire sur les champs de bataille. La domination d'une nation n'est jamais que temporaire, l'adaptation, l'innovation et le renouvellement sont les points clés qui peuvent décider de la victoire.

 

Tout au long de l'existence de l'Armée Romaine, plusieurs grands principes d'organisation se sont succédés et/ou perfectionnés. L'évolution est un processus continue qui nécessite des arrêts sur image pour être mis en évidence. Aussi, il n'est plus possible de réduire à un schéma ces 1000 ans d'Histoire.

Je vous propose une synthèse aussi claire et méthodique que possible des grandes phases d'organisation de l'armée romaine.

 

📢Et surtout ne confondez plus l'Armée de sa Légion, car si la Légion en est la composante essentielle, l'Armée comprend d'une part les troupes d'infanterie Légère et de Cavalerie et d'autre part se constitue de plusieurs Légions.

 

 

EXEMPLE D'UNE ARMEE CONSULAIRE

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus

👉La Légion - CLIQUEZ ICI 

 

📜Historique, ✅avantages,🔴inconvénients, 💡compléments

Retrouvez également l'organisation de la 🏇cavalerie et des 🏹 troupes légères

 

 

La Chambrée Contubernium ou Decuria

03/11/2020

La Chambrée Contubernium ou Decuria

Une fois recrutés, les citoyens sont répartis pour former la Légion. Afin de permettre une manœuvre et un commandement fluide, les romains ont divisé la Légion en plusieurs échelons tactiques : phalange, manipule, cohorte, centurie en fonction des époques. 

 

La Chambrée : Contubernium ou Decuria ?

De tout temps, la plus petite des divisions fut la chambrée.

Decuria se rapporte à une troupe de "10 soldats". Le Decurio ou Decanus désigne le chef de la décurie. On employait ces termes dans le registre tactique, pour une légion en ordre de bataille. On remarque la similitude avec le centurie et son centurion.

Contubernium se rapporte à la tente commune qui héberge la chambrée. On appelait le chef de chambrée Caput contubernii. Ce terme s'employait plutôt pour désigner l'organisation des troupes dans le campement.

 

 

Comment ça marche : 8, 10 ... 60, 80, 100 ... ? 

Tout d'abord, il est important d'avoir à l'esprit que les chiffres annoncés pour décrire les corps de troupes ne sont ni immuables, ni vérité absolue. En effet, la légion est un ensemble vivant, qui évolua en fonction des doctrines militaires , des capacités de recrutement du moment et de l'issue des batailles (car il y a forcément des pertes). Enfin si l'on compte les postes d'officiers, de porte-enseignes, de généraux alors les chiffres seront encore différents.

Au-delà de tous ces chiffres, le point clé réside dans une organisation de référence flexible et équilibrée.

 

Prenons une chambrée de référence composée de 8 soldats et de 2 valets appelées calones.

La réponse aux évolutions d'effectif des centuries se trouve dans l'ajustement constant entre taille et nombre de chambrée. En partant sur l'habitude des romains de fonctionner par nombre pair, on peut alors raisonner :

 

En base 8

Centurie  Chambrées
60 hommes

8 Chambrées de 8, exclusion faite des 4 officiers centurion, optio, tesserius et signifer

80 hommes 10 chambrées de 8
100 hommes

12 chambrées de 8, ajoutant cette fois-ci centurion, optio, tesserius et signifer

 

En base 10

Centurie  Chambrées
60 hommes

6 Chambrées de 10

80 hommes 8 chambrées de 10
100 hommes

10 chambrées de 10

 

Dans le camp, la tente était conçue pour accueillir 8 personnes. Pour autant aucun homme ne dormait dehors, puisque pour chaque chambrée, on réquisitionnait tour à tour 2 soldats au poste de sentinelle la nuit.

 

Infanterie

 

 

 

Cavalerie

 

 

 

Renforcer la cohésion des troupes

La chambrée constituait une seconde famille pour ces soldats en campagne. En effet, ce petit groupe va tout faire ensemble : dormir, cuisiner, marcher, s'entraîner et bien sûr combattre !

Aussi, tous les âges se côtoyaient au sein d'une chambrée. En effet, pour la transmission des compétences et des connaissances de soldats, la mixité des profils était un facteur clé. Ceci permet d'apporter une nuance importante lorsque j'explique par exemple que les Hastatii étaient formés des soldats les plus jeunes. Dans les faits, vous comprenez que les romains n'étaient pas fous au point d'envoyer au combat des bataillons de jeunes soldats inexpérimentés pour se faire décimer.

La Réforme de Marius, en distribuant le paquetage commun sur chacun des membres de la chambrée, renforcera davantage cet esprit de groupe. Ils seront également accompagnés par 2 mules ou mulets jumenti.

 

En résumé, un contubernium c'est...

 

  8~10 légionnaires

1 tente                                 2 valets                         1~2 mules

 

 

Pour plus d'information sur la division de la Légion Romaine : Cliquez ICI

Tactique : Le Roulement des Lignes d'Infanterie

06/10/2020

Tactique : Le Roulement des Lignes d'Infanterie

La tactique du roulement

 

Histoire brève

"Imaginez-vous, là, ça y est le combat est lancé. Vous, vous êtes en deuxième ligne, devant il y a votre camarade Marius avec qui vous faite tout. En première ligne, il va devoir gérer comme un chef le premier assaut ennemi. Vous comptez tous sur lui pour qu'il ait le premier coup gagnant bien sûr, mais vous savez qu'à tout moment, il peut tomber sous les honneurs. La première minute est interminable dans le fracas des armes et armures qui s'entrechoquent, il résiste. Le coup de sifflet du centurion retentit, ça y est, votre camarade épuisé fait un pas de côté, c'est à vous maintenant !"

 

Quelle origine ?

Avec l'abandon de la phalange et l'avènement de la manipule, les techniques de combat évoluèrent en conséquence : apparut alors le système de roulement des lignes.

 

Pourquoi ?

Auparavant la configuration d'une phalange développait un combat statique, plutôt à distance, chaque soldat s'attribuant un adversaire fixe et luttant pour préserver sa propre intégrité et son rang.

Mais les généraux romains savaient que malgré l'entraînement, le combat au corps à corps reste exigeant pour les organismes. Aussi le combat ne pouvait demeurer efficace que quelques minutes, ensuite les deux protagonistes allaient s'épuiser mutuellement.

Avec la manipule, puis plus tard la cohorte, seuls les soldats en première ligne se retrouvaient en prise directe avec l'ennemi. De manière basique, il aurait fallu donc attendre que son camarade tombe au combat pour prendre sa place et combattre enfin l'ennemi.

C'est justement là où le système de roulement prend tout son sens et donne sa force à l'Armée Romaine.

 

Comment ?

En réussissant à exploiter la fraîcheur des autres lignes d'infanterie en attente de combattre. Pour y parvenir, une organisation et une discipline rigoureuse sont nécessaires. Tout se passe à l'échelle de la Centurie. Il revenait ainsi au Centurion, assisté de son Optio d'assurer la bonne exécution du roulement.

Il faut s'imaginer chaque colonne comme une équipe dont les membres vont tour à tour prendre le relais face à l'ennemi : cette équipe c'est la décurie (voir article dédié) Le Centurion dictera le rythme de passage en fonction de la situation. Connaissance de l'autre, confiance et discipline deviennent les facteurs clés de la victoire au combat.

Au sein de la centurie, chaque soldat devait laisser autour de lui un espace libre d'au moins trois pieds (90cm). Objectifs :

✅ amortir le choc de l'assaut initial 

✅ faciliter le retrait des soldats vers l'arrière,

✅ donner une certaine liberté de mouvement au combat pour chaque soldat (amplitude des attaques sans blesser son voisin)

 

Principe de roulement des effectifs de la centurie romaine

 

 

Rien ne vaut une bonne vidéo pour illustrer le principe !

 

🎬 Vu par la troupe de reconstitution historique Brebos

 

🎬 Vu par le 7e art dans la série Rome, HBO

 

La Réforme de Caius Marius

21/09/2020

La Réforme de Caius Marius

Qui est Caius Marius ?

En 107 av. J-C, Caius Marius, 50 ans, issu d'une famille plébéienne de rang equestre, est élu Consul de la République Romaine. Cela fait déjà plus de 25ans qu'il côtoie les théâtres de guerre des Légions romaines, et il vient juste de quitter son poste de Légat dans la guerre contre les Numides.

Mais l'homme est réfléchi. Grâce à son nouveau statut de consul, il se fait attribuer le statut de Proconsul (gouverneur) d'Afrique et prend ainsi le plein commandement de cette guerre qu'il gagnera avec les lauriers !

Il comprend qu'il aura besoin de sacrément d'hommes pour vaincre cet ennemi coriace. C'est ainsi qu'il outrepasse la règle ancestrale du recrutement par le cens, en faisant appel aux volontaires de toutes classes. Ceux-ci fut un véritable "choc" pour la tradition martiale romaine.

D'éducation militaire, sa connaissance pratique du combat, lui avait donné des idées d'amélioration pour cette armée en manque de souffle nouveau. L'accès à ce poste suprême (élu au total 7 fois Consul) fut l'ultime clés pour initier et propager sur près d'un siècle un ensemble de réformes de l'Armée Romaine.

 

 

Quelles sont les Réformes de Marius ?

  • Suppression du cens dans le processus  de recrutement des soldats.
    • Le cens permettait de hiérarchiser le peuple selon ses richesses, et d'attribuer ensuite le montant des impôts, droit et devoir de chaque citoyen. Or, il y avait une limite au-dessous de laquelle, un citoyen ne pouvait pas rentrer dans l'armée. Ainsi, avec l'amélioration des conditions de vie inégalement reçue par la population, le service dans l’armée, était devenu quasiment inaccessible aux classes inférieures et pauvres de la société romaine.
    • D'un autre côté, les guerres, bien que victorieuses, se multipliaient au fur et à mesure de l'extension des frontières de Rome (Gaulois, Ibères, Germains, Carthaginois…). Il fallait donc toujours plus d'hommes dans les rangs.
    • Pour ces raisons, le "seuil" du cens fut déjà abaisser plusieurs fois, avant sa suppression sous Caius Marius.

  

  • Une Armée de métier. Avec des campagnes militaires de plus en plus lointaines et nécessitant le maintien de garnisons en territoire occupé, la durée du service devenait problématique pour la société romaine. En effet, cette armée reste une armée de citoyens; ces propriétaires, artisans, clercs, médecins, entrepreneurs… devaient aussi accomplir leurs activités civiles pour développer la société. En créant le métier de soldat, des foules de volontaires, sans grande place ni avenir dans la société civile, pourront alors s'engager sur le champ de bataille désireux de trouver Gloire et Fortune.

 

  • Uniformisation de l'armement, et acquisition facilitée par l'augmentation de la solde des soldats

 

  • Fin des distinctions entre les soldats, tous comme un seul homme. Cela construit une armée beaucoup plus homogène à commander

 

  • Augmentation des effectifs standard d'une Légion : passage de 4 000 à 6 000 hommes

 

  • Marius ouvre les rangs de l'Armée Romaine aux peuples hors d'Italie. Ces soldats, typiques de chaque nouvelle région conquise, constituent les troupes auxiliaires

 

  • La formation en manipule est abandonnée au profit de la cohorte (voir Chapitre La Légion)

 

  • L'Aigle devient la norme de l'étendard de la Légion. Auparavant, divers animaux étaient utilisés.

 

  • L'Etendard de la Légion, (l'Aigle) est porté en 1ere ligne, dans la Ière Cohorte. Auparavant, on portait l'étendard en 3e ligne défendu par le premier manipule de Triarii.

 

  • Marius améliore le pilum. La pointe du pilum étant fixée au manche par deux chevilles en fer, il en substitue une par une cheville en bois. Dès lors, l'impact sur le bouclier ennemi vient briser la cheville en bois, désaxant la pointe de son manche. Le pilum devient un crochet impossible à retirer par l'ennemi : le bouclier devient inutilisable.

 

  • Suppression des trains et chariots logistiques, point faible de l'Armée. A présent, le matériel de la chambrée ou contubernium est redistribué  sur chaque légionnaire en plus de son équipement personnel. Les reconstitutions permettent d'estimer le poids du barda à environ 40 kg. Toutefois, chaque chambrée dispose de deux mules pour les équipements lourds (tente, piquets, meule...). On les surnommera les Mules de Marius. Un excellent article de la Revue Theatrum Belli à ce sujet : Le Légionnaire Romain, cet athlète méconnu.

 

Les mules de Marius.

Illustration, Figurine ™Andrea Miniatures

 

 

Avec ces réformes de Marius et de ses successeurs, l'armée romaine devient une armée de métier qui sera réputée pour sa grande organisation.

 

💬Nota : Les historiens Antiques attribuent à un unique homme un ensemble de réformes. D'autres sources semblent indiquer que ces réformes se sont fait sur du plus long terme. Sans doute, ont-ils fait le choix d'une simplification narrative de l'histoire. Ce fut aussi le cas pour la réforme de Servius Tulius.

Quelle est l'origine du mot "Poltron" ?

07/08/2020

Quelle est l'origine du mot "Poltron" ?

De nos jours, on dit quelqu'un de poltron, quelqu'un qui a peur, qui manque de courage physique pour accomplir une action.

 

L'éthymologie du mot va nous aider pour cela. Remontons au temps de l'Empire Romain, lorsque celui-ci recrutait ses soldats.

Comme cela est expliqué dans l'article Recrutement de l'Armée, il existait des motifs de dispense pour ne pas être enrôlé dans l'armée.

Alors quelques uns se coupaient le pouce ou les doigts pour se rendre incapables du service militaire. On les appelait pollice trunci litérralement pouce coupé. Ce terme est passé dans le vocabulaire courant par poltron.

Toutefois, assez courageux pour se mutiler, ce geste ne les protégeaient pas du châtiment corporel voir de la peine de mort pour les plus rebelles.

Qu'est ce que la Décimation ?

27/06/2020

Qu'est ce que la Décimation ?

Le Désastre, un événement redouté : la Décimation

En règle générale, les légions romaines subissaient rarement de lourdes pertes suite à une bataille. Mais quancelad  arrivait, l'irritation de l'empereur pouvait conduire à la décimation de la légion. Les soldats étant répartis en groupe de dix, on leur faisait tirer un papier, et le sort désignait un soldat pour être exécuté. Ensuite la légion était démantelée. Cette sanction n'arriva que très rarement puisque elle affaiblissait lourdement l'armée, surtout au vu du besoin croissant en hommes.

 

COMPLEMENT D'INFORMATION A VENIR !!

Comment l'Armée Romaine recrute ses troupes ?

30/04/2020

Comment l'Armée Romaine recrute ses troupes ?

Les début du recrutement de l'Armée Romaine

À ses débuts, l’Armée Romaine Exercitus Romanus était plutôt réservée aux riches. En effet, il faut pouvoir acheter soi-même l'équipement pour partir à la guerre. La défense de la patrie est perçue comme devoir du "bon citoyen". Pourtant, malgré cette condition, c'est cette armée qui a grandement participé à la fulgurante expansion de Rome. Rappelons que la grande Rome n'a pas toujours été ainsi et qu'à l'origine, elle n’était qu’un petit village perché sur la colline du Mont Palatin. On rajoutera que cette armée d'enrôlé n’était mobilisée qu'en temps de guerre et ne participait donc pas au maintien de la paix une fois la guerre achevée. 

 

Le Recrutement des Soldats

Les Romains : un peuple de guerriers.

 

Quel âge pour partir à la guerre ?

Tout citoyen doit être inscrit sur le registre de l’armée dès l'âge de 16 ans jusqu'à 46 ans.

 

Constitution des Effectifs

La société romaine est divisée en classes sociales bien distinctes. Jusqu’au réformes dites de Marius, n’étaient pas admis en temps ordinaire la dernière classe de citoyen et les affranchis. Ceux-ci n’étaient appelés sous les drapeaux qu’en cas de danger important.

 

Quelle est la durée du service militaire dans l'armée romaine ?

Un fantassin pouvait servir jusqu’à 20 campagnes
Un cavalier pouvait servir jusqu’à 10 campagnes

 

Combien dure une campagne ?

Que Rome soit ou non engagée dans une guerre, l'armée est levée chaque année au mois de Mars. Se rappelant que Mars est le Dieu de la Guerre ainsi que le premier mois du calendrier romain, cela a donc tout son sens.

L'armée est démobilisée au mois d'Octobre.

 

 

L’Appel sous les drapeaux

Jusqu’à la professionnalisation de l’armée, il existait trois possibilités d’être appelé au service militaire.

 

  • Le Delectus (choix)
    Au jour déclaré par les Consuls (c.à.d. les Généraux), tout citoyen apte à combattre doit se rendre sur la place du Capitole, ou sur le Champ-de-Mars.
    Aidé par les Tribuns militaires, les Consuls procèdent à la sélection nominative de chaque soldat. Ce choix très important, permet d’une part la répartition dans les différents corps (Hastati, Principes, Triarii & Velites), d’autre part la constitution de groupes homogènes.

 

  • Le Tumultus (Levée de Masse)

Lors d'un Tumultus, c.à.d. une invasion subite ou une tournure dramatique d’une guerre qui mettrait en péril l’avenir de Rome, plus aucun motif de dispense n'est valable; tous les hommes sont appelés à servir.

Pour cette levée de masse deux pavillons étaient hissés sur le Capitole :

    • Le pavillon rouge (roseum) : il rassemblera les fantassins
    • Le pavillon bleu (coeruleum) : il rassemblera la cavalerie

Cet état d’urgence chamboulait les usages classiques du recrutement, et l’enrôlement était immédiat par la formule de L'Evocatio prononcée par le Consul :

« QUI REMPUBLICAM SALVAM ESSE VULT, ME SEQUATUR »

traduit par Quiconque veut sauver la République me suive.

 

  • L’Evocati (Réquisition)

Il existait une troisième forme d’appel sous les drapeaux via la réquisition nominative par le général de chaque homme qu’il voulait engager. Ce format fut principalement utilisé lors des guerres civiles dans le but de constituer des armées de confiance.

 

Quels motifs de dispense ?

Plusieurs motifs légitimes pouvaient dispenser du service militaire :

    • Age
    • Maladie
    • Infirmité (Attention, l'automutilation ne garantissait pas d’échapper
    • à une sanction sévère)
    • Charge particulière
    • Fonction de magistrat ou de prêtre
    • Une dispense accordée (beneficium) par le Sénat ou par le peuple

 

Quelles sanctions si on s’y soustrait ?

Parfois l’ardeur à partir en guerre n'était pas aussi forte chez tout le monde, aussi  les magistrats emploient parfois la contrainte (coercitio), les amendes, les punitions corporelles.

Les fuyards pouvaient être quelquefois emprisonnés, ou dégradés au rang d’esclave.

 

L'Ethique Citoyenne Romaine

L’accès à des fonctions publiques nécessitait d’avoir servi plusieurs campagne dans l’armée ! L'auteur Grec Polybe précise (Livre VI.§V) qu'il fallait avoir au moins 10ans de service militaire.

 

 

Le Recrutement des Soldats après les Réformes Marianniques

Avec les désirs d'expansion romaine et le besoin grandissant, les Réformes  Marianniques conduisirent à la professionnalisation de l'armée. Désormais, soldat était devenu un métier et non plus un devoir de citoyen. Chacun quel que soit sa classe pouvait à présent signer un contrat avec l'Armée Romaine.