eXpoSé

Copyright © 2010 - 2020

contact@armeeromaine.com

Les Stratégies

Je soutiens

Armeeromaine.com

Je m'abonne à la page

Pour votre biblio 😉

CASTEX Thomas. L'Armée Romaine - Exposé [En ligne]. Disponible sur <www.armeeromaine.com>

Soutiens le site, abonnes-toi ;)

Suivez toute l'actualité du site via Facebook !

https://www.facebook.com/armeeromaine

Organiser les troupes

Une fois le recrutement effectué, les romains répartissaient les troupes en de grands ensembles appelés Legio, qui signifie littéralement "Levée". De nos jours, Legio est passé dans le vocabulaire courant par le terme de Légion.

FAUX !

La manipule n'existe plus après la réforme de Marius !

Les distinctions de soldat non plus.

Un modèle erroné !

Longtemps présenté sur ce site, mes dernières recherches basées sur l'ouvrage "Mémoires sur la Légion Romaine, de M. LE BEAU l'ainé, 1760", m'ont conduit à remettre en question le modèle standard ci-dessus.

La critique principale que j'en fais est d'être un modèle trop simplifié au regard des 1000 ans d'histoire de l'Empire Romain et de ses Légions !

En suivant, vous trouverez une nouvelle infographie qui présente de manière plus progressive l'évolution de la Légion romaine au cours des siècles.

Organisation possible de l'Armée de Rome avant les réformes de CAIUS MARIUS

Organisation de l'Armée de Rome suite aux réformes de CAIUS MARIUS

Commander l'Armée de Rome

Au fil des siècles, l'armée romaine a développé une hiérarchisation qui fut d'une redoutable efficacité pendant plusieurs siècles face à de multiples ennemis valeureux sur le champ de bataille.

 

Pour mener son armée à la victoire, le Général doit avoir moyen de contrôle des faits et gestes de chacune de ses unités. En effet, un général seul ne peut commander à la voix que les unités proches. Aussi dites vous bien que pendant la bataille sa voix se perdra dans le fracas des armes et des cris.

Il lui faut donc disposer d'un système de commandement.

En voici les grands principes :

  • Transmettre les ordres n'importe où sur le champ de bataille
  • Valider le respect des ordres
  • Obtenir un retour des actions en cours
  • Chaque soldat doit pouvoir savoir à tout moment :
    • où il se trouve
    • qui sont ses amis
    • qui sont ses ennemis
    • quel est l'ordre à exécuter

Transmettre les ordres par tous les moyens

La transmission des ordres est de 3 formes :

 

¤ Les signaux visuels sont tous les symboles présents dans la légion. On retrouve plusieurs types : Aigle impérial, étendards, drapeaux et même crête colorée sur les casques. Les soldats obéissent aux mouvements particuliers de ces symboles principalement pour réaliser les déplacements tactiques. Enfin, toute une série d’autres signes permettent aux soldats de se distinguer entre eux et de l’ennemi comme la couleur du bouclier qui diffère selon la cohorte d’appartenance.

Ces signaux visuels sont aussi des gestes du général :

    • un geste de la main,
    • un geste avec un fouet ou un glaive,
    • une certaine manière de toucher ses habits en guise de code pour indiquer un ordre spécifique sans trahir ses ordres à l'ennemi.

 

¤ Les signaux vocaux sont des paroles que le général prononce à des moments clés du combat lors de l’engagement, du ralliement par exemple.

 

¤ Les signaux demi-vocaux sont des combinaisons de sons jouées par :

    • des joueurs de trompette ou "tubicines" pour signifier la charge et la retraite de la légion, mais aussi pour commander les soldats trop éloignés de leur enseigne, effectuer la revue des troupes ;
    • des joueurs de cor ou "buccinatores" pour rassembler les troupes. Le cor sonne aussi au passage du général. Et lorsqu’un soldat est exécuté, le cor sonne pour rappeler que cette exécution se fait sous l’autorité du général.
    • des joueurs de cornet ou "cornicines" qui, s'addressant spécifiquement aux porteurs d'enseignes, règlent la marche et la halte des troupes.

Trompette

Cornet

Joueur de cor (reconstitution par l'association Pax Augusta)

La Chaîne de Commandement

Pour de plus amples informations sur la hiérarchie de commandement vous pouvez visiter  le site de l'Association Pax Augusta

Le Combat Tactique : Différentes phases

L'Approche

Les soldats avancent en formation, rang serré protégés des flèches par l’assemblage de leur boucliers formant la célèbre tortue.

La Provocation

Les Hastatis lançent le pilum pour briser les lignes ennemis avant d’engager le combat contre ces gaulois !

 

Le Corps à Corps

Le combat est engagé face aux gaulois féroces.

Une fois l'ordre reçu, les soldat romains disciplinés chargent comme un seul homme. Ils se refusent à fuir le combat sous peine de perdre leur honneur et leur vie.

La Déroute de l'ennemi

Le combat est terminé, les soldats défaits fuient le champ de bataille. Poursuivis par la cavalerie Equites, ils seront soit achevés soit fait prisonnier.

 

Il faut savoir qu'un soldat en déroute est une proie facile pour l'ennemi, car celui-ci ne pense plus à se battre et simplement fuir. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle il faut toujours laisser une possibilité d'échappatoire à son adversaire, car s'il ne peut fuir, il se battra alors jusqu'à la mort et deviendra plus redoutable que jamais.

Avis clients de armeeromaine.com