Avis clients de armeeromaine.com

Donnez votre avis sur le site !

eXpoSé

Copyright © 2010 - 2020

contact@armeeromaine.com

Pour votre biblio 😉

CASTEX Thomas. L'Armée Romaine - Exposé [En ligne]. Disponible sur <www.armeeromaine.com>

Brave, le navigateur internet du moment ! 

Protège votre vie privée

Maîtrise les pubs à votre envie

Récompense votre navigation en $BAT

Définition de la Légion

Étymologie

Le terme français Légion, vient du latin Legio, qui signifie "une Levée". La levée étant le nom donné à une masse d'hommes recrutés à un instant donné.

 

 

ATTENTION : Ne pas confondre Légion ≠ Armée !

  • Légion
    • Corps de troupe equivalent au plus grand échelon d'une Armée
    • Par opposition, le contubernium en est le plus petit échelon
  • Armée
    1. (Sens large) Totalité des effectifs de soldats romains et alliés servant sous les ordres de Rome.
    2. (Sens tactique) Ensemble formé par 2 Légions accompagnées de leurs troupes légères et de leur cavalerie.

Histoire de la Légion

Préambule

Devenir la puissance dominante nécessite d'obtenir la suprématie militaire sur les champs de bataille. La domination d'une nation n'est jamais que temporaire, car c'est à celle qui saura plus s'adapter et se renouveler que sa voisine que la victoire penchera.

Ainsi, tout au long de l'existence de l'Armée Romaine, plusieurs grands principes d'organisation se sont succédés et/ou perfectionnés. Nous en présentons ici les plus significatives.

 

L'organisation militaire romaine fonctionnait sur le principe des "Levées", c'est-à-dire l'appel sous les drapeaux en masse des citoyens. Pour en savoir plus direction l'article sur Le Recrutement (Cliquez ICI)

 

La phase de recrutement terminée, ce sont des dixaines de milliers d'hommes qui se tiennent prêt à former les rangs de l'Armée Romaine. 

 

 

Comment s'organise l'Armée Romaine ?

La Légion constituera la pierre angulaire de l'organisation militaire romaine : c'est la première grande division des troupes que vous ferez, rassemblant 3000 à 6000 hommes.

    • ✔Première étape, donner un lieu et une date de rendez-vous aux soldats par future légion d'appartenance. 
    • Deuxième étape, le Jour J. Vous voilà avec des milliers d'hommes en attente de vos ordres. 
      • Les hauts gradés affectés à chaque légion, appelés Tribuns Militaires, vont répartir les soldats en sous-ensembles.  

 

Les défaites et débacles  conduiront les romains à réviser, perfectionner voir abandonner l'organisation établis de la légion. En finalité, la doctrine martiale adoptée recherchée les atous suivants :

✅ Efficacité de la chaîne de commandemment

✅ Fluidité dans la transmission des ordres

✅ Forte mobilité des troupes sur le champs de bataille

✅ Autonomie possible dans la prise de décision

Notes

  • Avec l'essor démographique, Rome fut capable de mobiliser davantage d'hommes. Au IVe sièlce av.J-C, la ville pouvait lever 10 légions (~40 000 hommes)
  • Avec l'expansion romaine, les territoires conquis devenus alliés de Rome devaient fournir des troupes d'infanterie et de cavalerie alliées ou Alae en latin.  Chaque armée romaine de base se vit renforcée par l'équivalent de 2 Légions Alliées et de leur cavalerie : on parlera alors d'Armée Consulaire.
  • Sur le champ de bataille les troupes alliées se disposaient sur le flanc droit Ala Dextra, et le flanc gauche Ala Sinistra des Légions romaines. De même la cavalerie Ala Equites protégeait le flanc des cavaliers romains.

L'Armée Romaine Consulaire

Un modèle erroné !

Longtemps présenté sur ce site, comme sur d'autres, mes dernières recherches basées sur l'ouvrage "Mémoires sur la Légion Romaine, de M. LE BEAU l'ainé, 1760", m'ont conduit à remettre en question le modèle standard ci-dessous.

Ce modèle est trop simpliste au regard des 1000 ans d'histoire de la Légion Romaine.

L'idée a donc été de reconstruire une nouvelle infographie présentant l'évolution de l'organisation de la Légion romaine au cours des siècles.

FAUX !

La manipule n'existe plus après la réforme de Marius !

Les distinctions de soldat non plus.

 VIIIe av.J-C 

 

La Légion à Phalanges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Effectifs

3 Phalanx Pedites  

= 3 x 1000 = 3000 h

3000 soldats

 

 

✅Points Forts 🔴Points Faibles
  • Faible coût d'entretien pour l'Etat
  • Implication des soldats dans la défense
  • Exigences organisationelles faibles
  • Combat de position
  • Equipements hétérogènes
  • Difficile à manoeuvrer - Rigide
  • Combat "monotype"
  • Sensible aux attaques rapides (cavalerie)
  • Sensible aux attaques de flancs

 

 

Historique

Calquée sur le modèle de la phalange étrusque, elle-même tirée de la phalange grecque (formation de fantassins en rang très serré armée d'une longue lance) : c'est la toute première organisation de l'armée romaine sur le champ de bataille.

Cette légion primitive se développa avec l'avènement des premiers Rois de Rome sous dominance étrusque. A cette période, on raconte que Rome était divisée en trois tribus, chacune devant fournir 1000 hommes commandés par un chef de tribu que l'on appelle tribun.

La légion à phalange se développe sur 3 lignes égales de Pedites (fantassins), elle est flanquée par la cavalerie Equites. Les soldats sont équipés à leur frais. Cette organisation reste toutefois assez hétérogène et difficile à manoeuvrer.

Nota

Dans les premiers temps de l'Empire Romain, Rome ne pouvait mobiliser qu'une seule légion. C'est le seul moment au l'Armée Romaine fut égale à la Légion

Puis avec l'Union entre peuple de Rome et peuple Sabin, on pu lever une 2e Légion. Cet événement marque le départ de la grande et longue histoire de l'Armée Romaine.



 IVe av.J-C 

 

La Légion Pré-Manipulaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Division tactique

  • Le Manipule

 

= 1 (une) Centurie

= 100 hommes

 

 

Effectifs

   

10 Manipules Hastati

= 10 x 100 = 1000 h

※3000 soldats

10 Manipules Principes

= 10 x 100 = 1000 h

10 Manipules Pilani/Triarii

= 10 x 100 = 1000 h

 

 

✅Points Forts 🔴Points Faibles
  • A définir
  • A définir

 

 

Historique

Avec la multiplication des conflits et l'expansion de la Cité, les romains vont se retrouver confrontés à des ennemis coriaces. Une des défaites la plus lourde de conséquence fut contre les Gaulois, en 390 av. J-C, lors la bataille de l'Allia aux portes de Rome. Cette défait conduisit au célèbre sac de Rome !

La mobilité extrême des troupes gauloises avait surpris les généraux romains. Afin de donner plus de souplesse à la Légion, la phalange disparut fractionnée en de petites divisions d'une centaine de soldats que l'on appellera manipule, du latin manipulus.

On conserva l'esprit des 3 lignes de batailles dit triplex acies, mais avec une nouvelle classification des troupes :

    • 1ère ligne des Hastati
    • 2eme ligne des Principes
    • 3eme ligne des Pilani

 

 

Nota

J'ai nommé ainsi Légion Pré-manipulaire pour traduire le caractère précurseur de cette nouvelle organisation. N'étant encore qu'une ébauche, le concept abouti en sera la Légion Manipulaire.

 



 

La Légion Manipulaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Division tactique

  • Le Manipule

 

= 1 (une) Centurie

= 100 hommes

 

 

Effectifs

   

10 Manipules Hastati

= 10 x 100 = 1000 h

※3000 soldats

10 Manipules Principes

= 10 x 100 = 1000 h

10 Manipules Pilani/Triarii

= 10 x 100 = 1000 h

 

 

✅Points Forts 🔴Points Faibles
  • Faible coût d'entretien pour l'Etat
  • Implication des soldats dans la défense
  • Exigences organisationelles faibles
  • Combat de position
  • Equipements hétérogènes
  • Difficile à manoeuvrer - Rigide
  • Combat "monotype"

 

 

Historique

 



 VIIIe av.J-C 

 Ier av.J-C 

 

La Légion à Cohortes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Division tactique

  • La Cohorte

 

= 6 Centuries (80~100 h)  

= 480~600 h

 

 

Effectifs

   

10 Cohortes Légionnaires

= 60 Centuries

※4800~6000 soldats

 

 

✅Points Forts 🔴Points Faibles
  • A définir
  • A définir

 

 

Historique

L'année 107 av. J-C est marquée par les historiens antiques comme l'année des Réformes Militaires du Consul Caius Marius. Comme présenté dans l'article, la mise au point de la nouvelle organisation de la Légion doit être entendue sur un temps plus long qu'une simple année.

L'apparition de la Cohorte abolit la distinction des types d'infanterie (Hastati, Principes, Triarii) et la disposition globale se fait à présent sur 2 lignes de 5 Cohortes.



Avis clients de armeeromaine.com

Service gratuit et accessible à tous

Créer mon blog
Votre blog avec