eXpoSé

Copyright © 2010 - 2020

contact@armeeromaine.com

Je soutiens

Armeeromaine.com

Je m'abonne à la page

Pour votre biblio 😉

CASTEX Thomas. L'Armée Romaine - Exposé [En ligne]. Disponible sur <www.armeeromaine.com>

Soutiens le site, abonnes-toi ;)

Suivez toute l'actualité du site via Facebook !

https://www.facebook.com/armeeromaine

Sommaire

 

La Légion                     

     

∎ Définition

∎ Histoire

∎ Principes d'organisation

Les Soldats                  

   

∎ A distance

∎ Au corps à corps

∎ A cheval

∎ Armes spéciales

L'Equipement             

 

∎ Habillement

∎ Ustensiles

∎ Outils

Les Armes                     

 

∎ Armes de jet

∎ Armures

∎ Boucliers

∎ Corps à Corps

La Légende - à venir 

 

∎ Batailles Célèbres

∎ Généraux Célèbres

∎ Légion Célèbres

Articles Divers sur l'Armée

Tactique : Le Roulement des Lignes d'Infanterie

10/06/2020

Tactique : Le Roulement des Lignes d'Infanterie

Avec l'abandon de la phalange et l'avènement de la manipule, l'Armée Romaine développa le système de roulement des lignes. Voyons de quoi il s'agit.

La tactique du roulement

 

Histoire brève

"Imaginez-vous, là, ça y est le combat est lancé. Vous, vous êtes en deuxième ligne, devant il y a votre camarade Marius avec qui vous faite tout. En première ligne, il va devoir gérer comme un chef le premier assaut ennemi. Vous comptez tous sur lui pour qu'il ait le premier coup gagnant bien sûr, mais vous savez qu'à tout moment, il peut tomber sous les honneurs. La première minute est interminable dans le fracas des armes et armures qui s'entrechoquent, il résiste. Le coup de sifflet du centurion retentit, ça y est, votre camarade épuisé fait un pas de côté, c'est à vous maintenant !"

 

Quelle origine ?

Avec l'abandon de la phalange et l'avènement de la manipule, les techniques de combat évoluèrent en conséquence : apparut alors le système de roulement des lignes.

 

Pourquoi ?

Auparavant la configuration d'une phalange développait un combat statique, plutôt à distance, chaque soldat s'attribuant un adversaire fixe et luttant pour préserver sa propre intégrité et son rang.

Mais les généraux romains savaient que malgrès l'entraînement, le combat au corps à corps reste exigeant pour les organismes. Aussi le combat ne pouvait demeurer efficace que quelques minutes, ensuite les deux protagonistes allaient s'épuiser mutuellement.

Avec la manipule, puis plus tard la cohorte, seuls les soldats en première ligne se retrouvaient en prise directe avec l'ennemi. De manière basique, il aurait fallu donc attendre que son camarade tombe au combat pour prendre sa place et combattre enfin l'ennemi.

C'est justement là où le système de roulement prend tout son sens et donne sa force à l'Armée Romaine.

 

Comment ?

En réussissant à exploiter la fraîcheur des autres lignes d'infanterie en attente de combattre. Pour y parvenir, une organisation et une discipline rigoureuse sont nécessaires. Tout se passe à l'échelle de la Centurie. Il revenait ainsi au Centurion, assisté de son Optio d'assurer la bonne exécution du roulement.

Il faut s'imaginer chaque colonne comme une équipe dont les membres vont tour à tour prendre le relais face à l'ennemi : cette équipe c'est la décurie (voir article dédié) Le Centurion dictera le rythme de passage en fonction de la situation. La connaissance de l'autre, confiance et discipline en sont les facteurs clés.

 

Principe de roulement des effectifs de la centurie romaine

 

 

Rien ne vaut une bonne vidéo pour illustrer le principe !

 

 

La Chambrée Contubernium ou Decuria Super-Parrain.com, le site de parrainage

Avis clients de armeeromaine.com